Petit mot

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez pas, et commentez !
Je serais ravie de partager avec vous.
Et puis, si l'envie vous en dit, rejoignez le cercle des abonnés, c'est sur votre droite.
Merci à tous. ♡

dimanche 19 novembre 2017

Premières lignes #10


De retour pour le rendez-vous du dimanche créé par Ma Lecturothèque !

Le but est simple : il s'agit de vous partager les premières lignes d'un livre !


Aujourd'hui, je vous présente les premières lignes d'un recueil de nouvelles, dont la chronique sort cette semaine et qui a été un petit coup de coeur !


La Grande Faucheuse se livre

Interview de Lana Harrison

La nouvelle a ébranlé l'Au-Delà : la Grande Faucheuse, d'une nature discrète, a décidé de publier quelques-uns des récits les plus marquants de l'Histoire de la Mort. Le recueil qui les regroupe sera disponible chez les mortels. Si ceux-ci n'y verront qu'une fiction, la Grande Faucheuse voit en ce projet l'occasion d'améliorer une image fort peu reluisante. C'est accompagné de son assistante Josiane que le dirigeant du Royaume des Morts a accepté de répondre aux questions de « La Plume Macabre ».
Entretien.


Merci à vous de nous accorder l'une de vos rares interviews.
La Grande Faucheuse : Avant tout j'aimerais savoir quelque chose...
 
Bien sûr. Quelle est votre question ?
La Grande Faucheuse : Qu'est-ce que Josiane fout là ?
Josiane : Monsieur ! C'est moi qui vous ai suggéré ce livre !
La Grande Faucheuse. : Bien sûr, bien sûr. Mais vous n'avez pas ma prestance, Josiane. Vous êtes la femme de l'ombre ! Moi j'ai la cape, la faux... Les médias me veulent ! Bref, allez-y mademoiselle.
 
Puisque ce sujet a été abordé... Comment le projet est-il né ?
La Grande Faucheuse. : Les annales regroupant tous les décès passés, présents, et futurs de l'Histoire de l'humanité représentent un certain volume sachant qu'ils contiennent également d'autres récits divers relatifs au Royaume des Morts. J'ai trouvé judicieux de...
Josiane : J'ai trouvé judicieux !
La Grande Faucheuse : Oui oui, Josiane a eu l'un de ses rares éclairs de génie et m'a suggéré de transmettre aux mortels quelques-unes de ces histoires. Ils pourraient ainsi tenter de comprendre, malgré leur esprit diminué, que la Mort n'est pas que sang et intestins à vif.
 
Que doivent-ils comprendre, selon vous ?
La Grande Faucheuse : Vous croyez vraiment que je vais mâcher le travail ?

Bien. Et concernant les textes... Ont-ils été réécrits ?
La Grande Faucheuse : Ils sont restés en l'état. Voyez-vous, chaque décès a été rapporté de manière automatique par écrit. Point de vue du Faucheur, point de vue extérieur ou autre, je ne choisis rien. Disons que tout est fait pour le mieux, afin de conserver les événements avec un maximum de justesse. Je me suis simplement contenté de les commenter après les avoir sélectionnés.
 
Ces écrits sont-ils régulièrement sortis de la bibliothèque regroupant les annales ?
La Grande Faucheuse : Une équipe est chargée de mettre en place un dossier au moment du décès d'un mortel. Chaque employé a une liste à traiter par jour. Il a l'autorisation de récupérer les fichiers des annales afin de composer le dossier. Hormis à cet instant, il n'y a aucune raison de sortir ces documents. J'ai procédé à leur extraction de manière exceptionnelle parce que je suis le patron et que j'ai tous les droits.
 
Passons à vous, Josiane...
La Grande Faucheuse : Pourquoi ?


En espérant vous avoir donné envie de vous plonger dedans. ☆

© Solène

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire